CHASSE & VTT : le bon compromis

Ceci est une situation particulière. Ce que vous allez voir ou entendre, ne reflète pas forcement ce que vous faites.

source : https://www.actuduvttgps.fr/2013/03/20/vttistes-chasseurs-je-taime-moi-non-plus/


La saison de chasse ayant repris, un éclairage de la fédération de chasse de l’Yonne est le bienvenue. Alors nous les avons contacté.

Courtoisie et échange doivent être les deux termes à retenir.

Courtoisie.
VTT ou chasseur doivent se respecter. La discipline de l’un déplaît à l’autre : on peut rester courtois. Un « Bonjour » est le bienvenue.

Échange.
Les pratiquants ont le droit de se parler. L’un croisant l’autre au détour d’un chemin, il possible de se renseigner auprès du chasseur rencontré :

  • Où se déroule la chasse.
  • S’il y a d’autres chasseurs.
  • S’il y a des zones à éviter et des zones où vous pouvez aller tranquillement.
  • Combien de temps cela va durer.

PROPRIÉTÉ PRIVÉE ?

La parcelle que vous traversez est la propriété de quelqu’un. Ça peut être diverses personnes : Etat, commune, un privé. Dans la grande majorité des cas c’est du privé, qui pars ailleurs n’est parfois pas au courant qu’il est propriétaire d’une parcelle.

De manière générale, contrairement au VTTiste, le chasseur a une autorisation de se trouver sur la propriété d’autrui. A VTT, quand vous venez à être dans cette parcelle, vous VTTistes, ne demandez rien à personne et on y va. Et bien il y a quand même des règles : un panneau, une barrière, un grillage indiquant PROPRIETE PRIVEE DEFENSE D’ENTREE et bien on fait demi tour !  

Ce n’est pas non plus parce qu’un chasseur paie une location au propriétaire, que celui-ci à tous les droits.

SINGLE & CHEMIN

Les chemins souvent communaux, ne sont pas ouvert à la chasse, le VTTiste doit donc pouvoir y circuler librement. La difficulté se pose sur le single : d’où la nécessaire prise de contact.

LA TENUE DU VTTISTE 

Même si cela n’est pas une obligation, porter des vêtements fluos, peuvent aider le chasseur à bien identifier sa cible.

ORGANISATION D’UNE RANDONNÉE

Renseignez vous et contactez les présidents de chasse. Communiquez les parcours que vous allez empruntez afin que les chasseurs le sachent, leur permettant ainsi de s’adapter.


source : www.syndicatdelachasse.com

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *